Category Archives: Lulingu

Le cierge pascal à Braine-l’Alleud et Lulingu.

« Que la lumière du Christ, ressuscitant dans la gloire, dissipe les ténèbres de notre cœur et de notre esprit. »

(Extrait de la prière de bénédiction du feu lors de la Nuit pascale)

Le cierge représente le Christ, lumière du monde. Du cierge pascal sont allumés tous les autres cierges de l’église, ceci pour montrer que Jésus est la source de notre lumière.

Marie et le cierge pascal qu’elle a décoré

Un cadeau aux deux paroisses jumelées

Cela fait déjà de nombreuses années, qu’une paroissienne de Saint-Etienne, Marie Costa décore le cierge pascal pour les deux paroisses jumelées, Sainte-Barbe de Lulingu (RDC) et Saint-Etienne de Braine-l’Alleud (Belgique).

qui invite à marcher à la suite du Christ

Si, au début de la nuit pascale, nous sommes invités à suivre en procession le cierge pascal allumé avec une flamme provenant du feu nouveau, c’est en référence à cette Parole du Christ : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie » (Jn 8, 12)

Le cierge pascal est une invitation à marcher à la suite du Christ.  Lorsqu’à Braine-l’Alleud et à Lulingu, nous marchons dans les ténèbres de la souffrance, de la maladie, du deuil, le cierge pascal nous invite à croire que le Christ par sa résurrection est capable de briser, de chasser toute mort et toutes ténèbres.

et à devenir ce qu’il est : lumière.

Et si, toujours lors de la veillée pascale, nous sommes invités à allumer nos cierges à la flamme provenant du cierge pascal, c’est parce que le baptême fait de nous des fils et des filles de lumière.

Si parfois la flamme intérieure vacille, elle peut être sans cesse rallumée par le Christ dans le don qu’il nous fait de sa vie dans les sacrements. Les sacrements sont pour nous comme les signes permanents de sa présence, de cette flamme qui chauffe et qui éclaire à nouveau notre vie.

Force mes pas à l’aventure, pour que le feu de ton bonheur à d’autres prenne !

Cette année, le voyage du cierge pascal de Braine-l’Alleud à Lulingu fut une véritable aventure. Pour qu’il puisse voyager sans être endommagé, il fut tout d’abord bien emballé par notre secrétaire paroissiale Miriam.

Miriam qui a bien emballé le cierge

De Braine-l’Alleud à Lulingu en passant par Bruxelles, Kinshasa et Goma…

Déposé à Brucargo (Zaventem), le cierge pascal décolla de Bruxelles pour Kinshasa et, quelques jours plus tard, de Kinshasa pour Goma.

Arrivé à Goma, il dut patienter quelques semaines car des membres de la société civile avaient empêché tout atterrissage des avions à Shabunda et à Lulingu en plaçant des troncs d’arbres sur la piste de l’aérodrome. Ils voulaient ainsi réclamer la réhabilitation de la route délabrée Bukavu-Shabunda. Lorsque ce mouvement de protestation prit fin, le cierge pascal pu enfin décoller de Goma pour Lulingu où il arriva le 6 avril.

Voici l’annonce de cette nouvelle que fit l’abbé Ghislain, curé de Lulingu, aux paroissiens de Braine-l’Alleud :

  • Bonjour Alain, j’ai la joie de savoir que le cierge pascal est enfin arrivé à Tshonka (aérodrome de Lulingu) et je l’aurai ce soir. Merci à toi et à Marie, dès que je l’aurai je prendrai la photo avec.

Et les commentaires qu’il fit en envoyant les photos de l’arrivée du cierge pascal :

  • Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis
  • Je suis en train de lire « l’énigme du cierge pascal » (article du Père Albert Vinel sur le Cierge Pascal envoyé en même temps que celui-ci)
  • Quelle joie de recevoir ce beau cadeau surtout avec le message du cœur, les logos de nos églises paroissiales. Vraiment Marie c’est une artiste ! Je vais afficher aussi tous les messages de nos amis. (Mots des paroissiens de Braine-l’Alleud envoyés avec le cierge)

Arrivée du cierge pascal à Lulingu :

l’abbé Ghislain, curé de Lulingu, tout heureux de recevoir le cierge pascal.
Le cadeau est soigneusement déballé par Arnold, le sacristain.

Des sourires qui disent beaucoup…

A la suite des sourires de Marie et de Miriam que nous avons pu voir sur les photos prises à Braine-Alleud, voici les sourires du curé Ghislain et du sacristain Arnold  à l’arrivée du cierge pascal à Lulingu

                                  

Le cierge pascal à Lulingu et à Braine-l’Alleud

« Près de la croix de Jésus se tenaient… » (Jn 19, 25)

En regardant sur le cierge pascal, les églises paroissiales de Lulingu et de Braine-l’Alleud, représentées toutes les deux près de la croix de Jésus, j’ai pensé à cette réflexion sur la mission de l’Eglise d’un des 19 martyrs d’Algérie, le Bienheureux Pierre Claverie qui fut évêque d’Oran :

Comme Marie, la mère de Jésus, comme saint Jean, nous sommes là, au pied de la croix où Jésus meurt, abandonné des siens raillé par la foule. Est-ce que ce n’est pas essentiel pour un chrétien d’être là dans les lieux de souffrance, dans les lieux de déréliction, d’abandon ?

Où serait l’Eglise de Jésus, elle-même Corps du Christ, si elle n’était pas là d’abord ? Je crois qu’elle meurt de ne pas être assez proche de la croix de Jésus…

(extrait d’une homélie prononcée au monastère des dominicaines à Prouilhe, le 23 juin 1996)

Puissent les chrétiens des deux paroisses jumelées de Lulingu et de Braine-l’Alleud se faire proches de toutes celles et ceux qui souffrent, témoignant ainsi que Dieu ne nous abandonne pas dans nos épreuves mais qu’Il reste proche de nous.

Visite du musée royal de l’Afrique centrale.

Ce dimanche 30 juin, jour de la fête nationale de la RDC, nous vous proposons de nous rejoindre pour une journée extra-ordinaire !

Au programme :

  • 10h30 : messe à Saint-Etienne présidée par le père Xavier Biernaux, missionnaire d’Afrique à Bukavu.
  • 12h30 : départ en car pour le nouveau musée de l’Afrique centrale de Tervueren. (rendez-vous au Parking de la Cure)
  • Pique-nique dans le parc
  • 14h00 : visite guidée du musée. (durée approximative : 1h30)
  • Temps libre dans le musée avec quizz ludique et concours de rumba.
  • Goûter dans le parc et distribution des prix.
  • Retour à Braine-l’Alleud vers 18h00.

Inscription au secrétariat avant le 25 juin.
( Attention le nombre de places est limité à 40 !)

Participation aux frais :

adultes : 15€
moins de 18 ans : 7 €

le nouveau journal du jumelage

« URAFIKI »
(amitié en kiswahili)
Le nouveau « Journal du Jumelage » est paru

N01-001

URAFIKI – Le Journal du Jumelage – N° 1

On l’attendait et, enfin !… il est là !… Les motifs de satisfaction se bousculent :

Imprimé sur du vrai papier !!! Un peu saturés de lectures sur écrans de tous formats, on retrouve le plaisir tout simple de feuilleter les quelques pages de ce premier numéro ; le plaisir de constater que les nouvelles sont fraîches… ; de lire et relire tel article ; de pouvoir partager cette lecture avec des voisins, des amis… ; d’apprécier une mise en page résolument « actuelle » ; de noter avec satisfaction que, dès ce premier numéro, près de 10 rédacteurs ont contribué à donner vie à ce nouveau lien qui, certainement, va encore rapprocher ici de là-bas, eux de nous, … On imagine déjà que, bientôt, dans chaque shirika(succursale) de la très étendue paroisse de Lulingu, le « Journal du Jumelage » sera attendu avec impatience…

Vous désirez participer à ce nouveau projet en rédigeant un article ou en faisant un commentaire ou une suggestion ? Vous souhaitez savoir comment recevoir votre exemplaire ? Comment « aider » ? … Bientôt, ici, et dans le n° 2 du « Journal du Jumelage », la réponse à toutes ces questions…